#AllAboutSports

Start-ups et grandes entreprises : une relation gagnant-gagnant

Dr. Christian Mueller
par Dr. Christian Mueller

Partager

29 janvier 2020 17:16:00 CET

Featured stories

L’industrie du sport traverse une période de changements exaltants. Les nouvelles technologies ont suscité l’émergence d’une foule d’idées nouvelles, de l’Esport et de la publicité virtuelle aux applications mobiles de fitness utilisant l'intelligence artificielle et à un engagement de pointe des fans.

Cette explosion de créativité est portée par des start-ups dirigées par des entrepreneurs visionnaires capables de traduire les innovations en idées. Environ 900 start-ups sont créées chaque année, attirant plus d’un millier d’investisseurs actifs.

Les principales questions qui se posent pour bon nombre de ces start-ups est de savoir comment assurer leur pérennité et comment mener leurs idées jusqu’au stade de la commercialisation. En effet, les statistiques nous rappellent qu’environ 70 % des startups dans la technologie finissent par mettre la clé sous la porte. Dans le même temps, la montée en puissance de start-ups convoitant des parts de marché peut être ressentie comme une menace supplémentaire pour les entreprises établies.

En réalité, les deux parties devraient considérer cette évolution comme une situation gagnant-gagnant. Les grandes entreprises doivent se diversifier et innover pour rester pertinentes. Les start-ups ont besoin de financements, d’un réseau de relations et de sécurité pour se développer.

Les avantages d’une collaboration avec des entreprises bien implantées sur le marché du sport sont évidents : elle permet aux start-ups de bénéficier d'un écosystème idéal pour le développement de produits, d’accéder à un vaste réseau de clients et de fournisseurs et, surtout, d’obtenir des moyens financiers.

D’autant plus si la grande entreprise dispose d’une unité consacrée à l’innovation, c’est-à-dire d’un incubateur interne tel qu’Infront Lab. Cela signifie que la grande entreprise a déjà mis en place une structure et une stratégie visant à offrir aux start-ups un soutien actif sur mesure.

Les start-ups à la Journée de l’innovation de l’Infront Lab

 

Infront poursuit son investissement dans la technologie avec

Prenez l’exemple de Videocites. Cette start-up recourt à des techniques avancées de capture d’empreintes et à des logiciels de recherche vidéo pour suivre les contenus en ligne. Cette technologie marque une avancée capitale dans la lutte contre le piratage et sera un outil incontournable pour tous les détenteurs de droits dans un monde du sport qui peine à maîtriser la propagation de versions pirates d’événements sportifs dans les réseaux sociaux.

Infront a investi dans Videocites pour aider la start-up à faire mûrir son produit en la faisant bénéficier de sa vaste expertise dans les domaines de la lutte contre le piratage, des droits médias et de la production. Elle lui a également donné accès à des connaissances et à un réseau étendu de détenteurs de droits et de diffuseurs en vue de tests et de partenariats futurs.

Récemment mis en place, l’Infront Lab propose plusieurs modalités d’accompagnement aux start-ups : partenariats sans lien de dépendance, investissements ou solutions conjointes, voire même acquisition intégrale en tant que marque Infront. Lorsque les grandes entreprises du secteur du sport et les start-ups trouvent un terrain d’entente, les résultats peuvent changer la donne.

Contactez-nous