#AllAboutSports

Technologies du sport et partenariats entreprise-startup : échange avec Aviv Shapira

Fungai Alexander Mapondera
par Fungai Alexander Mapondera

Partager

27 janvier 2020 17:03:00 CET

Featured stories

Aventures dans le monde de la téléprésence

En 2016, Aviv Shapira, double gagnant de l’Emmy Award, et ses partenaires ont décidé de céder Replay, leur startup spécialisée dans les technologies du sport, à Intel. Cette vente a constitué le point culminant d’une fantastique histoire ayant débuté par une simple idée dans un pub londonien : comment visionner un match de football à travers les yeux d’un joueur ?

Avant son Day of Innovation 3.0, Infront a voulu rencontrer Aviv, principal intervenant de l’évènement, et en découvrir plus sur les partenariats entreprise-startup, le futur des technologies du sport et sur XTEND, la société qu’il a récemment créée.

Quels sont les ingrédients amenant une startup au succès ?

Rien n’est plus important que l’équipe. Avant même une idée, la base de chacune de mes entreprises a été l’équipe. Je ne crois pas aux aventures solitaires. Après les personnes faisant partie du projet, je considère que la correspondance du produit au marché est le deuxième aspect le plus important. Il est aussi essentiel de savoir une chose : 99 % des réactions consisteront à dire « Non, ça n’est pas une bonne idée ». Pour moi, « non » n’est pas une réponse.

Comment les startups et les entreprises doivent-elles percevoir les partenariats ? 

Je crois en une approche d’écosystème : les startups ont autant besoin des entreprises, que les entreprises ont besoin des startups (voir Infront Lab). Une situation gagnant-gagnant doit être au cœur de ces partenariats. Je conseillerais aux startups d’avancer avec prudence et de faire preuve de précaution avec la thématique de la propriété intellectuelle et de travailler progressivement pour les deux parties prenantes. Je dirais aux entreprises d’essayer de donner aux startups la liberté dont elles ont besoin pour voir comment elles procèdent avant tout changement. Les startups qui réussissent ont une mécanique bien huilée, un seul changement pourrait faire des dégâts.

Pourquoi avoir choisi le marché des sports pour lancer une startup telle que Replay ? 

Nous n’avons pas choisi le marché des sports par hasard. Le marché des technologies du sport est très ouvert aux innovations, les nouvelles solutions peuvent y être essayées pour voir si elles fonctionnent avant même d’être entièrement terminées.

Quelle est votre vision de la « téléprésence numérique » ? 

Avec Replay, le but était de permettre à une personne de visualiser une rencontre sous absolument tous les angles. Avec XTEND, l’idée est différente : nous plaçons une machine à distance et à l’aide de la RV et de la 5G ou de la 4G, l’utilisateur peut contrôler la machine et profiter du transfert de ses données pour vivre une expérience extraordinaire au plus proche de la réalité.

Pour XTEND, nous disposons d’une solution très innovante plaçant le caméraman dans la caméra et permettant ainsi à ce dernier de pouvoir se déplacer facilement et en toute sécurité à des vitesses incroyables pouvant atteindre les 160 à 240 kilomètres par heure. Cette solution permet de filmer tous les types de courses de moto, de ski ou de surf. Nous avons la possibilité de créer des contenus exceptionnels. Je vois un véritable potentiel pour notre produit dans le sport, mais nous avons pour cela besoin d’un très bon partenaire. Nous avons échangé avec Infront et c’est une collaboration que nous pouvons envisager.

Quelles tendances technologiques façonneront le futur des sports ? 

Je vois l’expérience des fans, la personnalisation, la problématique d’une « consommation » sportive plus efficace et la thématique de la visualisation dans le story telling. En d’autres termes, être au plus proche des évènements pour aller plus loin que la présentation des simples tactiques et des points. Je vois aussi des entreprises comme WSC permettant à chacun de regarder trois matchs en dix minutes. C’est la direction que le secteur prend : proposer des technologies qui rendent possible de regarder du sport, sans pour autant avoir beaucoup de temps libre.